Symptômes

Les symptômes varient beaucoup en fonction de l'âge du chien.

Moins de trois mois : Il est très rare de voir des symptômes, mais le chiot fortement atteint peut paraître maladroit à cause de l'instabilité de la hanche.

 
De trois à six mois : Cette instabilité s'aggrave et la démarche du chiot devient de plus en plus chaloupée, les premières douleurs surviennent, elles peuvent déjà être mises en évidence par l'hyper extension forcée.
 
De six mois à un an : Les douleurs occasionnent des boiteries unilatérales ou bilatérales en fonction de l'atteinte. Le chien montre un début d'ankylose et une réticence à l'effort, souvent le train arrière est amaigri et le bassin anguleux.
 
De un an à six, sept ans : Les symptômes peuvent s'estomper, voire même disparaître ; le chien, toujours en fonction du degré de dysplasie, peut mener une vie tout à fait normale s'il n'y a pas d'excès d'activité.
 
 
Au dessus de sept ans : Les signes d'arthrose sont apparus et le chien peut se remettre à boiter, surtout après un effort. Il peut, si les lésions sont importantes, boiter en continu dans les dernières années de sa vie. Il restera néanmoins toujours capable de se lever, l'arthrose n'a jamais paralysé un chien .